Charte du rassemblement citoyen en Normandie

LA CHARTE DE LISIEUX

Venant d’horizons différents, nous sommes tous motivés par la volonté de construire ensemble une force citoyenne s’appuyant sur les valeurs et principes républicains que nous partageons pour assurer le renouveau de la vie publique. Nous voulons :

  • la justice sociale : nous voulons procéder à une redistribution véritablement équitable des richesses ;
    • réduire le chômage, réduire les écarts de salaires,assurer un revenu décent ;
    • combattre la précarité ;
    • assurer l’égalité des citoyens(nes) par des services publics de qualité, notamment dans les secteurs de l’éducation publique, de la santé, des transports et de la communication. Ce sont les conditions  nécessaires pour permettre à chacune et à chacun de vivre dignement dans la société.
  • la dignité du peuple par une démocratie réelle.
    Nous exigeons que les élus(es) respectent les votes des citoyennes et des citoyens qui ont soutenu leur engagement.
  • la transformation écologique doit être au centre de nos actions l’indispensable lutte contre le réchauffement climatique impose un changement majeur de nos modes de vie, de production et de consommation. L’eau, l’air et la terre sont des biens communs qu’il faut préserver.

Qui sommes nous ?

Les partis politiques refusant la logique néo-libérale ne réussiront pas seuls à faire émerger une force nouvelle.

Notre mouvement s’inscrit dans une rupture avec la logique infernale de l’austérité libérale : baisse des dépenses publiques, destruction des acquis sociaux, remise en cause de l’éducation populaire à la Culture, soumission à la finance et aux groupes de pression des multinationales.

Nous avons la volonté de construire cette force nouvelle comme le fruit  d’une mise en commun inédite associant des courants politiques dont les valeurs partent des besoins sociaux du peuple.

Notre mouvement s’inscrit dans le cadre d’une volonté de démocratie. Issus du monde associatif, syndical ou de parti politique, nous proposons un projet alternatif.

Notre mouvement s’inscrit dans le cadre d’une volonté de démocratie. Issus du monde associatif, syndical ou de parti politique, nous proposons un projet alternatif. Nous voulons aussi répondre aux profonds besoins de renouvellement des pratiques
politiques, comme des visages qui les incarnent, par les citoyens et par un changement constitutionnel.

1 – Dans notre mouvement, chaque citoyenne et chaque citoyen compte pour une voix sans procuration possible. Il s’engage en apposant sa signature à l’appel du RCEN.

2 – Les Assemblées générales locales, départementales et régionales sont souveraines. Elles doivent être régulières.
L’utilisation d’Internet pour la communication et la consultation peut compléter la présence physique pour la prise de décisions en Assemblées Générales. La publication des votes est systématique.

3 – Notre mouvement s’engage pour des pratiques politiques transparentes et une vie démocratique fondée sur une participation active de ses membres dans la vie de la force citoyenne. Nos élus(es) doivent s’engager à être exemplaires. Toutes expériences intellectuelles d’engagement politique sont les bienvenues mais ne hiérarchisent pas les responsabilités.

4 – Dans le système actuel, entre deux élections, les citoyennes et les citoyens n’ont plus aucune prise sur leurs élus(es). Au sein de notre mouvement, tout élu(e) devra soumettre chaque année et lors du renouvellement de son mandat en Assemblée Générale un compte rendu de ses actions.
Il ou elle devra d’une année sur l’autre tenir compte des critiques et suggestions qui y auront été exprimées et rendre compte notamment des actions qu’il ou elle aura entreprises pour cela.

5 – Pour faire avancer la démocratie, nous optons pour la fin des cumuls des mandats, pour un seul mandat exécutif à la fois et pas plus de deux mandats exécutifs successifs. L’engagement politique ne doit pas être une  carrière. Les élus(es) doivent organiser régulièrement des permanences pour rencontrer les électeurs (trices).

6 – En cas de rupture avec les valeurs défendues par notre mouvement, la décision pourra être prise en Assemblée générale de retirer à l’élu(e) l’étiquette du rassemblement citoyen. Il ne sera plus considéré comme représentant de notre mouvement.

7 – Notre mouvement se doit d’être exemplaire dans le choix de ses candidats(tes) à différents postes de responsabilités. Cela demande des critères précis élaborés par le rassemblement citoyen à l’attention des jurés pour la sélection des candidats(es). Les propositions du jury sont soumises aux Assemblées Générales.

8 – Les élections régionales ne sont qu’une étape car nous souhaitons proposer un projet alternatif qui permet des transformations durables du local au global en commençant par la Normandie.

9 – Le soutien de collectifs(partis, syndicats, associations,..) est le bienvenu dès lors qu’ils s’inscrivent dans la démarche
de la charte et les modalités de notre engagement citoyen.

10 – Il sera proposé aux collectifs (partis, associations, syndicats …) avec qui nous avons été en contact de poursuivre les échanges au-delà des échéances électorales.

11 – Les élus(es) devront à échéance régulière publier l’utilisation de l’argent public servant à l’exécution de leur mandat.

12 – Nos élus(es) doivent être exemplaires. Lorsqu’un élu est poursuivi et condamné en première instance pour un
délit financier, il se doit d’interrompre son mandat jusqu’au jugement définitif.

Publicités